Lounis Guidjou | Thu 02/11/2017 - 07:14 EDT

UFC 217: La Carte de l'Année?

UFC 217: La Carte de l'Année?
Trois combats pour le titre, le grand retour d'une légende, le Madison Square Garden pour théâtre, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet UFC 217 la soirée MMA de l'année. Peut-on en dire autant sur le plan sportif?

Retour au Madison Square Garden

Le 12 novembre 2016, la caravane UFC posait de nouveau ses bagages dans l'État de New York, 21 ans après sa dernière apparition, et pour la première fois, dans le mythique Madison Square Garden. Trois championnats du monde, une carte impressionnante, des combats spectaculaires y compris en carte préliminaire, la soirée fut une franche réussite conclue par la nette victoire de Conor McGregor sur Eddie Alvarez par TKO au 2e round.

Depuis, profitant du retour de la légalisation du MMA dans l'État New Yorkais, l'UFC a organisé plusieurs soirées dans celui-ci, à Albany, Buffalo ou encore une fois à New York, mais au Barclays Center cette fois pour l'UFC 208 le 11 février dernier.

Un après cette mythique soirée, l'organisation revient au MSG avec pour ambition d'organiser la soirée de l'année 2017. Une année difficile pour l'UFC marquée par des scandales de dopage, des combats annulés, des départs de combattants chez le concurrent du Bellator, et surtout des combats extrêmement décevants. Les soirées enthousiasmantes se comptent sur les doigts d'une main cette année et ce qui devait être le combat de l'année entre Daniel Cormier et Jon Jones, conclu par une victoire éclatante du challenger, a été entaché par un contrôle positif de "Bones".

Georges St-Pierre, Un Casting Qui Fait Débat

L'UFC reprend donc la recette de l'an dernier et propose ce samedi trois championnats du monde et quelques combats intéressants, mais soyons clairs, cette carte n'a pas la même saveur que celle de l'année dernière. À commencer par le combat principal opposant le champion des poids moyens Michael Bisping au revenant la légende Georges St-Pierre.

Le Britannique a su saisir l'oppotunité qui s'était présentée à lui, en juin 2016, en battant à la surprise générale le champion d'alors, Luke Rockhold, trop sûr de lui. Depuis, il n'a défendu sa ceinture qu'une fois, le 8 octobre 2016, contre le vieillissant Dan Henderson (46 ans à l'époque) afin de se venger de sa défaite retentissante contre le même adversaire 7 ans plus tôt. Si Bisping l'a emporté ce fut de justesse et après avoir été proche de subir un KO au 1e round.

Dans une catégorie où les très bons prétendants sont légion, on ne comprend pas le choix d'opposer GSP à Bisping surtout que Robert Whittaker est le champion par intérim depuis juillet dernier et sa victoire contre Yoel Romero. Nombreux sont ceux qui indiquent que le véritable combat pour la ceinture était celui-ci et pas le combat qui aura lieu samedi.

Robert Whittaker (actuellement blessé), Yoel Romero, Chris Weidman, Luke Rockhold, Gegard Mousasi (parti au Bellator depuis), Kelvin Gastelum voire Derek Brunson ou même Anderson Silva auraient été des choix plus judicieux que Georges St-Pierre.

Le Canadien n'a pas combattu depuis 4 ans, et une victoire controversée pour la défense de son titre en welters contre Johny Hendricks, et le voilà directement propulsé pour un combat pour le titre dans une autre catégorie. En quoi cela est-il légitime? Ce combat est certes vendeur entre un Bisping trash-talkeur à souhait excellent pour vendre ses combats, et un GSP qui a acquis le statut de légende. Mais pour l'intérêt sportif, il faudra repasser, l'UFC confirme ce qui pourrait mener à sa perte c'est-à-dire privilégier l'aspect business à l'aspect sportif.

En Attendant l'UFC 218 de Décembre

Heureusement, il y aura des combats plus intéressants à ce niveau-là, et en premier lieu le combat pour le titre des poids coqs entre le champion Cody Garbrandt, tombeur de Dominik Cruz, et T.J. Dillashaw l'ex-champion. Deux anciens partenaires d'entraînement à la Team Alpha Male devenus ennemis jurés. Une vraie animosité (comme on a pu le voir lors du TUF 25 pour lequel les deux combattants étaient coachs), une opposition de styles entre un puncheur et un lutteur, deux combattants dans la force de l'âge, tout donne envie dans ce combat qui était prévu en juillet dernier mais reporté suite à la blessure de Garbrandt.

L'autre combat pour le titre opposera, pour la ceinture des poids pailles chez les femmes, l'impressionnante championne la Polonaise Joanna Jedrzejczyk à la redoutable Rose Namajunas qui se voit offrir une deuxième opportunité pour le titre, 3 ans après sa défaite contre Carla Esparza.

Depuis, "JJ" s'est emparé de la ceinture pour ne plus l'abandonner, elle l'a défendue victorieusement 5 fois et de façon autoritaire. Seule Claudia Gadelha, en remportant les deux premiers rounds lors de leur deuxième confrontation, a réussi à la pousser dans ses derniers retranchements, et à un degré moindre sa compatriote Karolina Kowalkiewicz. Est-ce que "Thug" a les moyens de contrecarrer les plans de la championne? Sa lutte peut être une arme importante.

D'autres combats valent le détour comme celui opposant chez les welters Stephen Thompson à Jorge Masvidal, ou celui entre Johny Hendricks, qui joue une de ses dernières cartes contre l'homme qui monte chez les poids moyens le Brésilien Paulo Borrachinha.

À suivre également avec attention, des combattants qui peuvent former l'avenir de l'UFC tels que Mickey Gall, Aiemann Zahabi, Ion Cuteleba ou encore Curtis Blaydes.

Cet UFC 217 s'annonce être une belle soirée de combats, et sûrement la meilleure depuis le début de l'année mais l'UFC 218 à venir, le 2 décembre prochain à Detroit, s'annonce plus grand encore avec une superbe carte principale (Holloway-Edgar, Overeem-Ngannou, Cejudo-Pettis, Alvarez-Gaethje, Torres-Waterson). Une soirée est jugée réussie qu'après avoir eu lieu, aux combattants de ce samedi de nous faire mentir. 

Pronostics UFC 217

Carte Principale


Michael Bisping (30-7) vs. George St-Pierre (25-2)

Combat pour le titre des poids moyens.

On peut repocher à Bisping de fuir les meilleurs combattants chez les poids moyens, mais on ne pourra jamais lui enlever son fighting spirit une fois à l'intérieur de l'octogone. Quand il combat, il donne tout ce qu'il a avec ses armes. Que vaut Georges St-Pierre aujourd'hui après 4 ans d'arrêt? On ne le saura que samedi, mais on a plus de chances de retrouver le GSP calculateur se cotentant de gagner des rounds que celui qui cherchait constamment à faire mal à son adversaire. Face à Bisping, cela pourrait ne pas être suffisant, l'Anglais varie ses coups et a une bonne défense de takedown. Ce ne sera pas spectaculaire mais ça suffira pour conserver la ceinture.

Bisping vainqueur par décision unanime


Cody Garbrandt (11-0) vs. T.J. Dillashaw (14-3)

Combat pour le titre des poids coqs.

Opposition de styles, le cogneur Garbrandt affronte le solide lutteur Dillashaw. Ce combat devrait avoir peu de temps morts, peu de calculs, d'autant plus que chacun des combattants est capable d'écourter le combat. Malgré des victoires convaincantes contre Assunçao et Lineker, Dillashaw n'a jamais affronté un combattant de la trempe de Garbrandt, impressionnant de puissance et de maîtrise contre Dominik Cruz. Et même si les deux se sont entraînés ensemble pendant des années, un combat pour le titre diffère du sparring. Après une rude bataille, "No Love" devrait conserver sa ceinture.

Garbrandt vainqueur par KO au 4e round


Joanna Jedrzejczyk  (14-0) vs. Rose Namajunas

Combat pour le titre des poids pailles femmes.

Un combat qui s'annonce superbe en stand-up entre la championne détentrice de multiples titres mondiaux en boxe thaï, et Namajunas ceinture noire de karaté et de taekwondo. La différence pourrait se faire au sol avec un net avantage pour Rose, malgré une très bonne défense de takedowns pour Joanna, mais aussi au niveau du cardio où la Polonaise envoie des coups sans arrêt du premier au dernier round et avec la même intensité. Trash-talkeuse hors-pair, "JJ" fait toujours en sorte de gagner avant le combat par ses provocations et son bagout, mais il semble qu'elle a cette fois dépassé les limites en ressassant le passé douloureux de "Thug". Si cela pourrait surmotiver Namajunas cela devrait malgré tout être insuffisant au final vu la forme éclatante de Jedrzejczyk.

Jedrzejczyk vainqueur par décision unanime


Stephen Thompson (13-2-1) vs. Jorge Masvidal (32-12)

Poids welters.

Une bagarre! Voilà à quoi pourrait ressembler ce combat entre deux talentueux combattants allant toujours de l'avant. Entre Thompson et son extraordinaire jeu de jambes, ceinture noire de karaté, champion de kick-boxing et Masvidal qui se fit connaître par des vidéos de bagarres de rue, il est évident que le combat verra peu de calculs. Incapable de toucher un Tyron Woodley parfait tactiquement, lors de leurs deux confrontations, Thompson devrait prendre plus de risques face à un Masvidal moins puissant que le champion mais plus agressif. L'avantage technique et d'allonge de "Wonderboy" devrait lui permettre de l'emporter sans pour autant finaliser un très solide Masvidal.

Thompson vainqueur par décision unanime


Johny Hendricks (18-7) vs. Paulo Borrachinha (10-0)

Poids moyens.

Pas un cadeau pour Hendricks qui semble plutôt servir de chair à canon pour ce combat. "Big Rigg" est sur la pente descendante, il reste sur 4 défaites lors de ses 5 derniers combats. Passé chez les poids moyens, il doit en plus composer avec son déficit de taille (1.75m) dans une catégorie où ses adversaires font en moyenne 10cm de plus. Face au jeune Brésilien de 26 ans mesurant 1.83m, il devra lutter contre une puissance monumentale. Borrachinha a, sur ses 10 victoires, 9 KO ou TKO. La série ne devrait pas s'arrêter le Brésilien est plus puissant, plus rapide, plus endurant. Malgré son excellente lutte, l'Américain a subi trop de coups lors de ses derniers combats et n'a plus cette forte capacité à encaisser les impacts.

Borrachinha vainqueur par TKO au 2e round 


Carte Préliminaire

James Vick (11-1) vs. Joseph Duffy (17-2) | Poids légers

  • Joseph Duffy vainqueur par décision partagée

Walt Harris (10-6) vs. Mark Godbeer (12-3) | Poids lourds

  • Walt Harris vainqueur par KO au 1e round

Ovince Saint-Preux (21-10) vs. Corey Anderson (9-3) | Poids lourds-légers

  • Corey Anderson vainqueur par décision unanime

Randy Brown (9-2) vs. Mickey Gall (4-0) | Poids welters

  • Mickey Gall vainqueur par soumission au 2e round 

Ion Cutelaba (13-3-1) vs. Michal Oleksiejczuk (12-2) | Poids lourds-légers

  • Ion Cutelaba vainqueur par TKO au 2e round 

Oleksiy Oliynik (52-10-1) vs. Curtis Blaydes (7-1-1) | Poids lourds

  • Curtis Blaydes vainqueur par décision partagée 

Aiemann Zahabi (7-0) vs. Ricardo Ramos (10-1) | Poids coqs

  • Aiemann Zahabi vainqueur par décision unanime

Catégorie : News

Continue ta lecture...
News - 11/11/19
Côtes et pronostics NFL: Qui sera qualifiera pour les Playoffs? 

Après neuf semaines de compétition au sein de la NFL, nous nous rapprochons de plus en plus des playoffs du Super Bowl 2021. Quelle seront les équipes qui se qualifieront pour les séries éliminatoires?

News - 08/11/19
Côtes et pronostics Andy Ruiz vs Anthony Joshua : Le retour du roi déchu? 

C'est le combat le plus attendu de l'année! Le 7 décembre prochain, Andy Ruiz et Anthony Joshua s'affrontent de nouveau à Diriyah en Arabie Saoudite pour une revanche qui s'annonce passionnant.

News - 18/10/19
Côtes et Pronostics pour la NBA 2019-20: Les Lakers favoris pour le titre? 

A l'occasion de la saison régulière 2019-2020 qui débutera le 22 Octobre, retrouvez dans cet article les côtes et pronostics des équipes favoris pour remporter le titre de champion NBA 2020.

News - 16/10/19
Côtes et pronostics Open d'Australie 2020: Quelles sont les chances de Bianca Andreescu ? 

Les fans de la balle jaune verront la saison reprendre dès le 09 janvier 2020 avec l'Open d'Australie où Bianca Andreescu, nouvelle star du tennis mondial, est citée parmi les favorites du tournoi.