Mon 26/04/2021 - 05:11 EDT

La Super League fait un couac

La Super League fait un couac
L'annonce de la Super League a malmené durant quelques heures le monde du football et toutes les instances liées. Retour sur cet épisode houleux entre les actionnaires de 12 clubs et les fans de football européens.

Depuis bien des années ce genre de projets est sans cesse remis sur la table des négociations dans la sphère footballistique européenne. Toutefois, aucun projet n'avait réellement vu le jour avant le 18 avril 2021 où douze clubs ont malmené l'actualité sportive en annonçant la création officielle de la Super League. 

48 heures plus tard, la Super League fait un couac monumental, au plus grand plaisir des amateurs de football. Retour sur les raisons d'un échec. 

Un projet dicté par deux hommes

Derrière ce projet de grande envergure, on retrouvait la patte assumée de deux dirigeants historiques du football mondial. Florentino Perez, l'illustre président du Real Madrid et instigateur d'un tel projet depuis 2009, ainsi qu'Andrea Agnelli, dirigeant de la Juventus Turin. 

L'idée était simple pour ces actionnaires et dirigeants, avares de gains plus importants, impossibles en continuant l'aventure auprès de l'UEFA et sa mythique Champions League selon leurs propres dires. Florentino Perez déclarera même "si on ne fait rien, nous serons ruinés en 2024."

Une déclaration qui aura fait rire bon nombre de journalistes et fans, tant l'homme d'affaires espagnol ne semblait jamais s'être ému de dépenser à tout va alors que ses finances se situaient depuis des années, dans le rouge. 

La mise en place pour des raisons globalement financières était totalement assumée par les actionnaires des douze clubs. Pour preuve, le New York Times, qui a d'ailleurs dévoilé cet accord de ligue fermée, statuait que chaque équipe engagée pouvait gagner plus de 400 millions de dollars en participant à une telle compétition, conçue en catimini. 

Parmi ces douzes clubs fondateurs, la Super League annonçait l'arrivée prochaine de trois nouveaux clubs et de cinq invités par an pour la création d'un championnat européen exceptionnel de niveau et d'attrait financier.

Joueurs actuels et anciens, entraîneurs interrogés (y compris ceux dont le club était engagé en Super League), dirigeants, journalistes, célébrités et surtout supporters invertébrés sont de suite montés au créneau pour couper l'herbe sous le pied de cette idée saugrenue, rappelant que l'essence des émotions dans le football n'avait rien à voir avec un tel projet. 

Les frondeurs défendent le sport 

Très rapidement, les protagonistes tous justes cités n'ont pas traîné pour rappeler que le football était affaire de mérite sportif, d'émotions et que la Champions League restait la plus belle des compétitions continentales pour les clubs où seul un résultat sportif probant pouvait amener un club vers les sommets. 

Les plus grands entraîneurs de l'histoire et actuels, Ferguson, Wenger et Guardiola en tête, ont balayé l'idée d'un tel projet. Guardiola l'a donc fait, à l'instar de son homologue Jurgen Klopp, bien que ses actionnaires aient choisi de souscrire à la Super League. Une prise de position noble et saluée par l'ensemble des observateurs. 

Les prises de position des Chefs d'États britannique et français, à savoir Boris Johnson et Emmanuel Macron contre l'idée de cette ligue fermée finiront par pousser, en plus de la fronde massive des supporters, les clubs à progressivement se retirer de ce projet. 

À l'heure actuelle, seul le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin se maintiennent dans le projet, bien que leurs présidents aient déclaré que l'éventualité de réussite était désormais nulle du fait du retrait des neuf autres équipes

Les fans des clubs inscrits au coeur de ce projet auront joué un rôle pharamineux auprès de leurs dirigeants, prouvant une fois de plus que le football était affaire de passion et non d'argent car sans eux, le sport n'est plus grand chose.

Le Paris Saint-Germain en tête du cortège

Dès les premières annonces de la Super League, les spécialistes ont compris que trois grands d'Europe manquaient à l'appel de cette ligue fermée. Comme le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, le Paris Saint-Germain a réfuté l'idée d'une adhésion, sous la houlette de son président Nasser Al-Khelaïfï et ce, malgré une invitation à rejoindre l'aventure

Unanimement au coeur du football français, européen et mondial, la décision du très puissant club parisien fut saluée, à l'instar de celle des deux clubs phares allemands. 

Si la création était allée au bout, il aurait été compliqué pour le Paris Saint-Germain de survivre économiquement face aux autres armadas et une question de les rejoindre se serait forcément posée. 

Toutefois, le club toujours en lice en Champions League et coté à 3,00 chez 888Sport pour une victoire finale, a gagné de nombreux soutiens grâce à une fronde si forte.

Les dirigeants, entraîneurs, joueurs et supporters s'accordaient pour dire, 48 heures après la fin du projet, que le football avait gagné une bataille importante dans l'histoire de son sport. 

Une popularité planétaire et immense 

Sur terre, on parle souvent de cinq milliards d'amateurs de football, un chiffre colossal qu'aucun autre sport ne peut se vanter de connaître. Le football est donc habitué à attirer l'actualité et à la faire. 

Si rien ne prouve qu'une compétition partageant des similitudes avec la Super League ne verra pas le jour dans les années à venir, le football continuera de déchaîner les foules et les passions communes. 

Sans oublier les parieurs qui peuvent profiter de cotes toujours plus importantes autour du ballon rond. À ce sujet, n'hésitez d'ailleurs pas à visiter nos guides de paris sportifs pour les paris sur le football ainsi que sur les matches en live

    Afficher tous les Meilleurs Sites de Pari Sportif

    Catégorie : News

    Continue ta lecture...
    News - 12/05/21
    Les Paris Sur Les Séries Éliminatoires De NHL 
    Les Paris Sur Les Séries Éliminatoires De NHL

    L'heure est à l'excitation. Le plus grand moment de la saison de hockey sur glace approche avec les séries éliminatoires. Le vainqueur de la Coupe Stanley sera connu dans quelques semaines. Découvrez les cotes et faites votre choix !

    News - 12/05/21
    Les Paris et les Pronostiques Du Preakness Stakes 
    Les Paris et les Pronostiques Du Preakness Stakes

    Deux semaines après le Kentucky Derby, place aux Preakness Stakes à Baltimore où Medina Spirit sera, sauf cas contraire, toujours en lice pour la triple couronne. Place aux paris pour cette seconde course de légende.

    Légalisation - 11/05/21
    Nouvelle loi sur les paris sportifs au Canada 
    Nouvelle loi sur les paris sportifs au Canada

    Un changement majeur vient d'être approuvé au Canada sur la loi d'État régissant les paris sportifs. Désormais, il sera possible de parier uniquement sur une seule et même rencontre. Ce n'était plus le cas depuis la fin du siècle dernier.

    News - 07/05/21
    Parier sur le combat Alvarez - Saunders 
    Parier sur le combat Alvarez - Saunders

    C'est un duel ultime pour le gain de quatre ceintures de champion du monde dans la catégorie des super-moyens. Canelo Alvarez et Billy Joel Saunders sont prêts pour le combat prévu le 8 mai prochain dans un stade surchauffé, à Dallas.