La Nouvelle écosse, terreau du sport amateur

Avec un peu moins d'un million d’habitants, la Nouvelle-Écosse est la province maritime la plus peuplée du Canada.

Bien que dépourvue d'équipes sportives professionnelles, elle compte de nombreuses équipes amateures de hockey, de baseball et de soccer.

Halifax, plus grande ville de la région et de l'est du Canada, accueille de nombreux événements sportifs chaque année et pourrait bientôt accueillir la dixième franchise de la LCF, aidant ainsi la ligue à s'étendre d'un océan à l'autre.

Reconnue pour avoir produit d’excellents joueurs de la Ligue nationale de hockey, dont Sidney Crosby et Nathan Mackinno.

La Nouvelle Ecosse se dirige comme une référence dans le domaine de la formation qu’elle offre à ses athlètes et rentrera dans une nouvelle ère quand elle disposera d’une franchise LCF.

Tant de paramètres, qui placeront les équipes de la Nouvelle Ecosse dans le viseur des parieurs avisés.

Lois sur les jeux

Les jeux et les paris en Nouvelle-Écosse sont régis par la « Division des alcools et des jeux de Nouvelle Ecosse » plus communément appelé la AGD, également chargée de l'octroi des licences et de la réglementation des activités liées à l'alcool.

Elle oeuvre en collaboration avec la Société des loteries de l’Atlantique (ALC) et avec la Corporation des loteries et des casinos de la Nouvelle-Écosse (NSPLCC), autorisées par le gouvernement provincial de la Nouvelle-Écosse à diriger et gérer les jeux de hasard sur son territoire, dont les paris sportifs.

Les paris sportifs en Nouvelle Ecosse

Ils sont gérés par la Société des loteries de l’Atlantique (ALC) qui offre ses services dans les quatre provinces maritimes du Canada: la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. 

La ALC ropose aux résidents de la Nouvelle Ecosse de parier en ligne sous la marque Pro-Line. 

Globalement, on y retrouve les mêmes conditions de paris que celles proposées par des organisations similaires dans les autres provinces canadiennes à une exception près : les amateurs de paris sportifs peuvent y parier en ligne. 

Il convient donc de rappeler que les paris sur des événements sportifs uniques sont illégaux en Nouvelle-Écosse. Ainsi un parieur est dans l’obligation de parier sur un minimum de deux évènements.

Cependant,  les paris en ligne ne sont pas autorisés si le parieur est physiquement situé en dehors du Canada atlantique au moment du jeu. C’est assurément un problème en cas de déplacement professionnel ou de loisir.

Ce, d’autant plus qu'un des intérêts spécifques des paris sportifs en ligne est justement la capacité de parier de quasiment n'importe quel lieu de la planète.

Alors que l'on choisisse des paris multiples « forcés », des sélections de lignes multiples complexes avec des côtes souvent inférieures à celles proposées sur le marché, les parieurs de la Nouvelle Ecosse sont de plus en plus attirés par les bookmakers étrangers en ligne.

Cliquez ici si vous voulez connaître le status de la légalisation du parier sportif dans des autres régions canadiennes.