Le Nouveau-Brunswick, une province Franco-Anglaise

La province du Nouveau-Brunswick située dans l'est du pays comprend une population estimée à moins d'un million d'habitants dont l'anglais reste la langue dominante avec environ 33% des résidents parlant français.

Si Saint John est la ville la plus densément peuplée Moncton détient la distinction d'être la plus grande région métropolitaine.  

Le Nouveau-Brunswick représente moins de 1% de la superficie totale du Canada.

Cependant, il regorge d’amoureux des paris aimant passer du temps à jouer car les jeux d'argent et les paris sportifs sont des activités très populaires.

Lois sur le jeu au Nouveau-Brunswick

Ici les paris sportifs sont légaux et ont la particularité de pouvoir se faire en ligne.

L'organisme responsable de la réglementation et des aspects juridiques des sites de paris et de jeux de hasard au Nouveau-Brunswick est la Direction du contrôle des jeux qui travaille en étroite collaboration avec la Société des loteries et des jeux du Nouveau-Bronswick (NBLGC), garant de l'exploitation de tout ce qui concerne les jeux en ligne sur son territoire.

C'est la Société des loteries de l'Atlantique (ALC) qui exploite tous les jeux de loterie au Nouveau Bronswick mais également en Nouvelle-Ecosse, à Terre-Neuve-et-Labrador et à l'Île-du-Prince-Edouard.

Elle est, en fait, la propriété des ces quatre provinces maritimes.

Les Paris sportifs au Nouveau-Brunswick

En plus des activités de paris légalisés menées par les sites de jeux canadiens, en et hors ligne, les résidents du Nouveau-Brunswick peuvent effectuer des paris sportifs en ligne à partir des casinos et des salles de poker à l'étranger.

Organisés par l'ALC on y retrouve le même type de paris sportifs que dans toutes les autres provinces canadiennes. Les paris sportifs en ligne sont, quant à eux, proposés sous la marque Pro-Line et conformément à la loi canadienne doivent obligatoirement être placés sur plusieurs évènements.

En effet, comme dans toutes les provinces du pays, il est impossible de miser sur un seul match.

Ainsi, ce système handicape lourdement les amateurs de paris qui se retrouvent à miser sur des matchs qui ne les intéressent pas particulièrement. 

Alors, malgré la possibilité de parier en ligne présente dans cette province du Nouveau-Bronswick, le manque de compétitivité locale encourage les parieurs les plus avisés à s’inscrire sur des sites de bookmakers étrangers afin de bénéficier d’offres bien plus attractives et d’une plus grande liberté de jeu.

Cliquez ici si vous voulez connaître le status de la légalisation du parier sportif dans des autres régions canadiennes.